Home
Magazine
Environ 44 % des Suisses entendent parfois mal

Vivre mieux - le magazine

JOURNÉE MONDIALE DE L’AUDITION LE 3.3

Environ 44 % des Suisses
entendent parfois mal

01.03.2022

 

Plus de quatre Suisses sur dix constatent qu’ils entendent parfois mal. Et plus de la moitié des personnes concernées entreprennent quelque chose pour y remédier, comme le montre une nouvelle enquête de l’audioprothésiste Neuroth. Pour tous ceux et celles qui restent indécis, la «Journée mondiale de l’Audition» peut être l’occasion de se préoccuper de son audition.

Elle est en activité 24 heures sur 24, elle est essentielle pour la communication dans la vie quotidienne, et pourtant, son importance reste encore sous-estimée : notre audition. À l’occasion de la Journée mondiale de l’Audition, qui a lieu le 3.3, 3900 personnes entre 18 et 80 ans – et représentatives de la population suisse – ont été interrogées sur leur audition, dans une enquête menée par l’audioprothésiste Neuroth. Quelque 44 % des personnes interrogées ont indiqué avoir remarqué une baisse de leur capacité auditive dans certaines situations, par exemple lors de conversations avec des amis, ou sur leur lieu de travail. Le port du masque et les vidéoconférences ont aussi été relevés comme autant de situations difficiles. La bonne nouvelle : plus de la moitié des personnes concernées ont déclaré avoir déjà entrepris quelque chose pour remédier à leur perte auditive.

14,9 % s’étaient fait adapter un appareil auditif, et 36,7 % s’informaient sur les différentes possibilités de pallier à leur perte auditive.

En tout, quelque 51,6 % des personnes ayant reconnu qu’elles étaient atteintes d’une perte auditive ont entrepris quelque chose. Seule une moitié, à savoir 48,4 %, hésitait à prendre le problème en charge. Or, savoir rapidement comment se porte sa capacité auditive est très important pour pouvoir corriger le mieux possible une éventuelle perte auditive.

Faire un test auditif aussi vite que possible

«Lorsque l’on remarque que l’on entend plus mal, ou que l’on comprend moins bien les conversations qu’autrefois, il est souhaitable de consulter rapidement un médecin ORL ou un audioprothésiste», conseille Fabian Heeg, qui dirige le centre auditif Neuroth de Zoug. «Un test auditif gratuit permet de clarifier la situation, c’est la première étape pour entendre mieux. En cas de perte auditive, il est important de se faire appareiller rapidement, en utilisant les aides auditives adéquates. Malheureusement, les personnes concernées attendent en moyenne sept à dix ans avant de chercher de l’aide», déplore Fabien Heeg.

L’enquête que Neuroth vient de mener montre qu’il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les gens n’entreprennent rien contre une perte auditive. Environ 61 % pensent que «ce n’est pas si grave», et n’ont donc encore entamé aucune démarche.

Homme avec casque lors d’un test auditif

Un entrainement auditif peut également aider à mieux comprendre

Plus on agit tôt lorsqu’on remarque une perte auditive, mieux c’est. D’une part, des entrainements auditifs spéciaux aident à reconnaître les sons, à développer l’écoute spatiale et à différencier les sons du langage. Dans de nombreux cas, un tel entraînement peut déjà permettre de comprendre de nouveau le contenu des conversations. D’autre part, la technique des appareils auditifs a connu ces dernières décennies une évolution tout à fait remarquable.

« Les appareils auditifs modernes sont petits et discrets. Ils sont devenus des solutions de communication complètes», dit l’expert en audioprothèse. «L’important, c’est que les appareils auditifs soient adaptés individuellement aux oreilles de la personne, par un audioprothésiste. Mais il faut aussi un peu de patience, car le cerveau doit réapprendre à traiter ce qu’il entend. Traiter une perte auditive diminue aussi le risque de démence sénile.»

À propos de la «Journée mondiale de l’Audition» :

La «Journée mondiale de l’Audition» («World Hearing Day» ou «International Ear Care Day») est une journée internationale qui a lieu chaque année le 3.3 (la date fait penser à deux oreilles), et par laquelle l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) souhaite attirer l’attention sur l’importance de l’audition et l’appareillage en cas de perte auditive. Cette journée d’action a vu le jour en 2007, lors de la «première conférence internationale sur la prévention et le traitement des pertes auditives» qui s’était tenue à Pékin.

Bilan auditif
gratuit chez Neuroth

Écoutez vos oreilles : vous pouvez faire un test auditif gratuitement et essayer les appareils auditifs dernier cri sans engagement dans chacun des centres auditifs Neuroth.

Prendre rendez-vous

Cela pourrait également vous intéresser

Entendre

Un véritable avantage
au travail – grâce à
de nouveaux
appareils auditifs

Votre audition mérite le meilleur, c’est pourquoi ce n’est pas un domaine où réaliser des économies. D’autant plus que vous avez droit au montant forfaitaire de votre assurance sociale pour tout achat d’un nouvel appareil auditif. Nous vous expliquons la démarche à suivre.

En savoir plus

Entendre

Les acouphènes –
qu’est-ce que c’est?

Ce dont les personnes concernées n’ont aucun doute, c’est qu’elles entendent un sifflement, un bourdonnement ou un ronronnement dans une ou les deux oreilles – l’origine de ce son, en revanche, est bien plus obscure.

En savoir plus