Icon-Contact Icon-Contact Icon-Close Icon-Close
Icon-Close

Prenez un rendez-vous

Prendre rendez-vous
Écrivez-nous !
* Champ obligatoire
Icon Service Hotline
Service d’assistance:

00800 8001 8001

Numéro gratuit dans toute la Suisse

Icon Termin
Ou prenez un rendez-vous
Icon-Search

Le miroir denotre vie

Photos avec des souvenirs d’autrefois
Partager cet article sur
Évaluation
4.3

Se raconter des histoires anciennes, se remémorer de beaux moments et se plonger ensemble dans les souvenirs – pourquoi un voyage dans le passé donne de la force et pourquoi les souvenirs prennent une signification nouvelle chez les personnes âgées.

Il y a des choses et des moments de la vie dont on se souvient toujours avec plaisir. Quand la radio joue une belle mélodie de notre jeunesse. Quand on entend parler au loin une voix familière et que l’on a l’impression de la connaître depuis une éternité. Ou encore quand, au cours d’une promenade, on entend les rires des enfants à la place de jeux et que l’on se met à penser à autrefois ; à quitter le présent pour se replonger dans son enfance. Les souvenirs sont le miroir de notre vie. Le plus souvent, ce sont des sons, des bruits ou des timbres bien précis de notre quotidien qui déclenchent en nous des souvenirs particuliers et des sentiments de nostalgie. « Nous absorbons d’innombrables impressions via différents canaux sensoriels, et nous les mémorisons. Les odeurs et les stimulations acoustiques peuvent réveiller des souvenirs particulièrement puissants », explique le Dr. Marie-Luise Hermann, psychologue et psychothérapeute à Zurich. On entend quelque chose, et peu après un film se joue dans notre imagination. On revit des moments passés – encore et toujours.

La puissance des souvenirs

« Les souvenirs sont tout ce que vit une personne, c’est ce qui nous constitue. Chaque biographie est unique, notre histoire nous rend unique », explique l’experte. Ce dont nous nous souvenons est donc toujours très personnel. « Nous faisons un choix dans ce dont nous voulons nous souvenir, quel côté de la médaille nous voulons approfondir. Tout comme notre pensée, qui peut être plus positive ou plus négative, c’est une attitude de base de notre esprit. » Se pencher sur le passé aide à faire le choix dans la vie entre ce qui est bien et ce qui est difficile.

Les souvenirs peuvent donc être une importante source de force, et avoir des effets positifs sur le bien-être, surtout chez les personnes âgées. Ainsi, une étude réalisée par des scientifiques de l’Université de Queensland en Australie avec des participants entre 65 et 90 ans a montré que les bons souvenirs renforcent le système immunitaire. « Quand on est jeune, on se projette dans l’avenir, on vit ‘vers l’avant’. Dans la seconde moitié de la vie, par contre, on est bien conscients de tout ce qui est déjà derrière nous, de ce qui est irrévocablement terminé. Mais il reste la possibilité du ‘voyage intérieur’ dans les souvenirs ou dans l’imagination », dit Marie-Luise Hermann. C’est pour cela que plus on avance en âge, plus la propre enfance et adolescence redeviennent tout à coup plus proches. À ces âges de la vie, on vit pour la première fois tout ce qui fera plus tard partie de l’âge adulte : le premier jour d’école, le premier baiser, le premier examen important, le premier emploi etc. Et Selon la psychologue, on se souvient plus facilement des faits liés à une expérience émotionnelle intense. Voilà pourquoi ces souvenirs sont particulièrement intenses.

Entendre, écouter, se souvenir et vivre

Dans le langage scientifique, on parle dans ce contexte de « reminiscence bump », ou « effet souvenir ». Ceci signifie que la plupart des gens de plus de 40 ans se souviennent nettement mieux des événements qui se sont produits durant leurs jeunes années que des événements ultérieurs. « Nous associons aux jolis souvenirs d’enfance une certaine insouciance et vivacité. En revivant ces côtés ludiques, nous pouvons aussi réveiller ces caractéristiques », explique Marie-Luise Hermann.

Les souvenirs deviennent encore plus beaux lorsqu’on peut les partager avec la famille ou les amis. « L’excitation du récit, de l’écoute et de la compréhension permet aux personnes concernées de revivre
les émotions – une autre personne se réjouit, rit, tremble de peur et d’angoisse ou est touchée par un souvenir douloureux », raconte la psychologue. « Le vécu prend une valeur particulière ». Ce n’est pas pour rien si un vieux proverbe japonais nous dit : « Les bons souvenirs portent notre vie. »

Avez-vous aimé cet article?

Merci pour votre évaluation!