Home
Magazine
Allier travail et appareils auditifs – c’est possible?

Vivre mieux - le magazine

Comment allier

travail et

appareils auditifs?

17.08.2023

La vie professionnelle est pleine d’écueils à éviter. C’est peut-être pour cette raison que de nombreuses personnes atteintes de perte auditive craignent que cela les mette dans une position délicate au travail. Ma candidature peut-elle être refusée si je porte un appareil auditif? Y a-t-il des métiers que je ne peux pas exercer avec une perte auditive? Comment parler de ma vitalité auditive avec les collègues? Ces questions, comme d’autres, peuvent survenir et nous allons apporter des réponses à quelques-unes d’entre elles. 

Chaque audition a son histoire qui lui est propre. 

Si la situation de base, les circonstances et le degré d’une perte auditive diffèrent, la voie qui mène à la vitalité auditive est elle aussi très personnelle. D’ailleurs, une perte auditive ne s’accompagne pas nécessairement de contraintes et, si tel est le cas, ce ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Cela dépend en grande partie de notre personnalité et de nos relations. Dès lors que nous pouvons compter sur un soutien dans notre environnement professionnel, plus rien n’empêche notre réussite – et ce n’est pas non plus le cas d’un appareil auditif. Bien au contraire: dans de nombreuses situations, les appareils auditifs sont essentiels pour mener à bien diverses tâches. Dans tous les cas, il convient d’envisager de parler ouvertement de sa vitalité auditive. Il n’est pas judicieux de faire comme si l’on entendait bien juste parce que la perte auditive n’est pas nécessairement évidente pour les autres. 

Que faire lorsque l’on soupçonne une perte auditive? 

Si l’on soupçonne une perte d’audition, la première étape consiste à faire la lumière sur la situation. Nous avons développé des tests spéciaux afin de vous aider. Outre le test en centre et celui en ligne, il y en a désormais un nouveau sur notre application. Celui-ci permet de se préparer au rendez-vous dans un centre auditif et de se faire une première idée. Les tests ont des applications multiples et offrent une variante adaptée à chaque situation. Autre avantage? Il est aussi possible de recommander le test auditif aux collègues afin qu’ils puissent mieux comprendre le sujet. En effet, la communication est comme toujours la clé de voûte d’une bonne collaboration. Dès lors que l’on peut compter sur l’aide de nos collègues et de notre employeur, une perte auditive ne s’accompagne de pratiquement aucune contrainte. 

Quels changements une perte auditive entraîne-t-elle? 

Selon notre secteur et notre domaine professionnel, ces changements vont nous paraître différents. Les défis auxquels un rédacteur en free-lance pourrait faire face ne sont pas les mêmes que pour un directeur de banque par exemple. Les réunions sollicitent fortement nos oreilles, aussi, il convient lorsqu’il y en a d’adapter notre planning en fonction de notre énergie. Il est éventuellement recommandé d’accorder (encore) plus d’importance au procès-verbal afin de pouvoir soulager les oreilles. Dans les secteurs où le niveau de bruit est élevé, il faut impérativement penser à des protections auditives. Cela est même particulièrement important si l’on porte des appareils. Jusqu’à ce que nous nous soyons bien habitués à la nouvelle situation, il est judicieux d’écouter en faisant bien attention. Lors de la phase d’adaptation, toutes les informations sont collectées afin de pouvoir régler parfaitement les appareils. Étant donné que nous consacrons une grande partie de notre temps à notre vie professionnelle, nous devons aussi tenir compte de ces facteurs. 

Sur quel soutien peut-on compter? 

Outre l’aide financière pour les appareils en eux-mêmes, il existe quelques outils techniques à même de faciliter le quotidien au travail. Il existe notamment des microphones qui transmettent le son directement vers les appareils auditifs, une méthode très pertinente pour les étudiants par exemple. Les appareils modernes peuvent également être connectés en toute simplicité à une télévision, un ordinateur ou un smartphone, ce qui rend les réunions en ligne bien plus faciles. Sans oublier les logiciels abordables qui permettent de sous-titrer des vidéos et autres formats similaires. Dans l’idéal, nous pouvons discuter avec nos collègues, nos collaborateurs et notre employeur afin de convenir de mesures de soutien individuelles. Plus celles-ci sont adaptées à notre situation personnelle, mieux ce sera. 

Parler de sa vitalité auditive, oui ou non? 

Exposer ses faiblesses est rarement plaisant. Heureusement, une perte auditive n’est pas fatalement une faiblesse. En effet, dès que nous nous penchons sur notre audition, nous apprenons de nouvelles compétences. Lire sur les lèvres, tenir compte de la gestuelle, des mimiques et du langage corporel, bien écouter et communiquer clairement par exemple. Avec ces habitudes, il est possible de soulager nos oreilles et de devenir un meilleur interlocuteur. Si nous nous laissons aller à ces changements positifs, de nombreuses difficultés peuvent être transformées en qualités irremplaçables – votre vitalité auditive.

Vous reposez-vous sur vos oreilles?  

Une perte auditive s’installe souvent de manière insidieuse. Aussi, il est important de détecter les premiers signes et de prendre le chemin de la vitalité auditive. Notre test sans engagement saura vous apporter des réponses. 

Prendre rendez-vous

Cela pourrait également vous intéresser

Entendre

Vivre sa vie avec
la vitalité auditive

Les bons moments de la vie méritent toute notre attention. Et c’est particulièrement vrai lorsque l’audition devient plus compliquée. Il est donc d’autant plus important de réagir correctement.

En savoir plus

Entendre

Trouvons la
vitalité auditive

La vitalité auditive se manifeste dans de nombreux aspects de notre vie: notre réussite professionnelle, de bonnes conversations et tous les moments passés avec notre famille et nos proches, qui valent la peine d’être entendus.

En savoir plus