Home
Magazine
Mieux entendre – mieux communiquer

Vivre mieux - le magazine

Mieux entendre –
mieux communiquer

Auteur

Carmen Scherbichler

Carmen Scherbichler

15.05.2024

En cas de perte auditive, beaucoup de choses changent. Nos relations, voire notre personnalité et nos habitudes. Mais ce qui change le plus, c’est notre façon de communiquer. C’est également le cas lorsque nos connaissances et nos proches sont sur le chemin d’une (nouvelle) vitalité auditive. Avec quelques trucs et astuces simples qui permettent de mieux entendre et écouter, converser redeviendra un plaisir.

L’information est la clé d’une meilleure audition

Il n’est pas toujours facile de faire face à une perte auditive. On pense trop souvent que la perte auditive ne survient qu’à un âge avancé. Cela peut toutefois arriver beaucoup plus souvent qu’on ne le pense. Les changements qui l’accompagnent sont souvent difficiles à appréhender si nous ne sommes pas nous-mêmes concernés ou si nos proches ne le sont pas. Il vaut donc la peine de s’informer sur le sujet. Les pertes auditives se manifestent par différents symptômes. Souvent, ce sont les personnes extérieures qui le remarquent, car il s’agit d’un processus insidieux. La première étape consiste donc à identifier les signes avant-coureurs.

Comment mieux s’exprimer pour mieux se faire comprendre

Lorsque l’on parle à une personne que nous pensons malentendante, il convient de faire attention au volume de sa voix et à sa vitesse d’élocution. Parler trop lentement, ou au contraire crier, est toutefois contre-productif. Cela est souvent perçu par l’interlocuteur comme peu respectueux, voire offensant, par exemple si le sujet de la perte auditive n’a pas encore été abordé. Enfin, crier n’est pas très utile si l’objectif est de se faire comprendre dans une conversation normale. Lorsque notre interlocuteur porte un appareil auditif, il nous suffit de parler normalement et distinctement. Sans ce type de vitalité auditive, il faut veiller encore plus à rester dans un environnement calme. Il est également important d’éviter les phrases inutilement imbriquées ou le jargon inhabituel. De même, il est utile d’évoquer tout simplement la manière dont on peut rendre les discussions plus agréables. Une communication ouverte sur les besoins de nos interlocuteurs reste dans tous les cas la clé d’une conversation réussie.

Une meilleure audition grâce au contact visuel et à la lecture labiale

Quand tout le monde portait des masques, beaucoup l’ont remarqué: lorsqu’une partie du visage n’est pas visible, il devient souvent beaucoup plus difficile de comprendre ce que dit notre interlocuteur. La problématique est la même en cas de perte auditive. Nous avons souvent tendance à lire sur les lèvres pour pallier une perte auditive. C’est d’ailleurs ce qui arrive quand on ne sait pas lire consciemment sur les lèvres. Les mimiques (et dans le cas suivant la gestuelle) sont en outre largement reconnues comme des formes essentielles de communication. Ainsi, si nous veillons à ce que notre interlocuteur puisse bien nous voir, nous améliorons la qualité de la conversation. Après tout, il est de bon ton de ne pas manger ou de ne pas se couvrir la bouche avec les mains lorsque nous parlons.

En matière d’audition, la patience est une vertu

Pour les personnes souffrant d’une perte auditive, bien comprendre n’est pas une question de volonté. Malgré tous les efforts déployés, des malentendus peuvent survenir, indépendamment de la capacité auditive de notre interlocuteur ou de la nôtre. Pour une conversation de qualité, il faut donc toujours être prêts à répéter les choses et à répondre aux questions le cas échéant. Il est souvent plus facile de formuler différemment la phrase en question si elle n’a pas été comprise la première fois. Dans l’idéal, cela suffit à améliorer la compréhension. Si ce n’est pas le cas, il est important de ne pas perdre patience: le fait de demander plusieurs fois de répéter une phrase n’est pas une mauvaise intention de l’interlocuteur. Demander de répéter encore une fois demande souvent beaucoup d’efforts. Les difficultés de compréhension vocale n’ont donc rien à voir avec un manque d’intérêt ou une aversion pour la conversation.

Restez à l’écoute des autres

Pour les personnes souffrant d’une perte auditive, il n’est pas facile de participer activement à une conversation. Nous pouvons l’aider si nous impliquons la personne concernée dans l’échange. Cela commence par une annonce ou une introduction au thème de la conversation. Cela seul peut faire des miracles. Pour les tables rondes ou les événements sociaux de grande envergure, il est utile de communiquer aux personnes concernées des informations sur les échanges en cours. Il est ainsi plus facile de suivre la discussion et de participer activement. Les porteurs d’appareils auditifs en profitent également, surtout lors de la phase d’adaptation. Il est alors particulièrement avantageux d’expérimenter de nombreuses nouvelles situations auditives. Cela permet de calibrer les appareils auditifs en conséquence. Les personnes qui étaient un peu hésitantes sur le chemin de la vitalité auditive peuvent ainsi se familiariser avec différentes situations de conversation. Les pertes auditives peuvent en effet avoir un impact considérable sur notre personnalité et nos relations. Nous devons donc être conscients de leurs impacts.

S’accorder des pauses et en accorder aux autres

Participer à une conversation peut souvent être épuisant. C’est bien sûr aussi le cas avec une perte auditive. Souvent, nous n’avons pas conscience des efforts qu’il faut déployer pour écouter. Ainsi, si vous êtes anormalement fatigué après une réunion, une conversation ou un entretien, il se peut que vos oreilles aient été plus sollicitées que vous ne le pensiez. Il est judicieux de rester attentif à son niveau d’énergie dans la plupart des situations de communication, que ce soit lors d’une réunion professionnelle ou d’une fête familiale. Cela permet de demander des pauses quand cela s’avère nécessaire, pour pouvoir nous consacrer ensuite à la conversation et à notre interlocuteur avec toute l’attention requise. Ainsi, même les situations auditives difficiles deviennent plus agréables.

Avez-vous déjà vérifié la santé de vos oreilles?

 

La prévention reste le meilleur des remèdes. Afin de renforcer au mieux votre vitalité auditive, nous vous proposons des conseils sans engagement sur votre santé auditive.

Prise de rendez-vous

Cela pourrait également vous intéresser

Entendre

Vivre sa vie avec
la vitalité auditive

Les bons moments de la vie méritent toute notre attention. Et c’est particulièrement vrai lorsque l’audition devient plus compliquée. Il est donc d’autant plus important de réagir correctement.

En savoir plus

Entendre

Trouvons la
vitalité auditive

La vitalité auditive se manifeste dans de nombreux aspects de notre vie: notre réussite professionnelle, de bonnes conversations et tous les moments passés avec notre famille et nos proches, qui valent la peine d’être entendus.

En savoir plus