Home
Magazine
Qu’est-ce que l’oreille du surfeur?

Vivre mieux - le magazine

Qu’est-ce que

l’oreille du surfeur? 

26.07.2023

L’exostose du conduit auditif survient surtout lorsque nos oreilles sont régulièrement en contact avec le vent et l’eau froide. Aussimérite-t-elle bien son surnom d’«oreille du surfeur». Il s’agit en fait d’une excroissance osseuse au niveau de l’oreille. Pour l’éviter et garder nos oreilles propres et sèches, il suffit heureusement d’une protection adaptée. 

Quelles sont les causes de l’oreille du surfeur? 

Pour faire simple, une exostose de l’oreille est une excroissance osseuse localisée. Quand on est régulièrement en contact avec le vent et l’eau, comme c’est le cas lorsque l’on fait du surf, le périoste (membrane enveloppant les os) est irrité. On suppose que c’est ce phénomène qui est à l’origine de la prolifération osseuse. L’oreille interne développe les petites structures osseuses semblables à des bosses afin de se protéger contre les agressions extérieures. La peau, très fine à cet endroit, n’offre pas une protection suffisante. L’excroissance osseuse n’est en soi pas dangereuse, mais le rétrécissement du conduit auditif peut devenir problématique. À cause de cela, des barrières se forment dans l’oreille. Les squames, l’eau et le cérumen ne s’évacuent plus correctement, offrant ainsi un terrain propice à la prolifération de bactéries.  

La température de l’eau – un facteur crucial 

Bien évidemment, tous les sports aquatiques s’accompagnent en principe d’un risque de développer une otite du baigneur ou une oreille du surfeur. Du moins, tant que l’on n’utilise pas de protections adaptées. Toutefois, la probabilité de contracter une exostose est plus élevée chez les personnes pratiquant le surf. Cela est dû entre autres à la température de l’eau. Si celle-ci est inférieure à 19°C, le risque est multiplié par six. La combinaison eau dans les oreilles / vent fort à laquelle on est exposé en pratiquant ce sport est aussi un facteur déterminant. Et puisque l’exposition au vent est généralement unilatérale, ces excroissances sont souvent de taille différente dans chaque oreille. En outre, il y a dans le surf ce que l’on appelle le line up. Lorsque l’on attend de pouvoir prendre un vague, on reste en position latérale. Aussi l’oreille directement exposée au vent et à l’eau est-elle plus fortement touchée.  

Quand survient une oreille du surfeur?

Si l’on ne fait du surf que de manière occasionnelle, inutile de se soucier de l’oreille du surfeur. Des études montrent qu’il faut environ 10 ans ou 3000 heures de surf avant qu’une exostose se forme. Les pros et les personnes plus âgées sont généralement les plus touchés. L’âge moyen est compris entre le milieu de la trentaine et la fin de la quarantaine. Il convient toutefois de ne pas se montrer imprudent. Chez les personnes pratiquant un sport aquatique, l’otite du baigneur (aussi appelée otite externe) est plus répandue. Cela entraîne parfois une inflammation du conduit auditif externe, elle aussi causée par la présence d’eau dans l’oreille. Les impuretés présentes dans l’eau sont à l’origine d’une infection qui peut également toucher le tympan. Avec l’otite du baigneur, l’oreille est aussi irritée et les symptômes sont les mêmes que ceux de l’otite moyenne. À quelques différences près. 

Quels en sont les symptômes?

L’exostose du conduit auditif et l’otite externe s’accompagnent des mêmes symptômes. L’oreille du surfeur est l’affection la plus sévère et doit souvent faire l’objet d’une opération. On commence par entendre des gargouillis, des cliquetis ou des «plop». On a aussi l’impression que l’oreille est bouchée ou que les sons sont étouffés. En raison de l’excroissance osseuse, l’eau ne peut plus s’évacuer d’elle-même, ce qui est susceptible d’entraîner des infections. Parmi les autres symptômes possibles, l’on trouve les inflammations chroniques ou les acouphènes. L’oreille du surfeur peut, dans certaines circonstances, entraîner une perte auditive voire une surdité étant donné que le conduit est bloqué et que les sons ne peuvent plus y pénétrer librement. 

Comment traite-t-on l’oreille du surfeur?

La première étape consiste systématiquement à consulter son ORL. Il convient tout d’abord de déterminer s’il s’agit bel et bien d’une exostose. Si le conduit auditif est bloqué par des excroissances osseuses, l’oreille du surfeur doit faire l’objet d’une intervention chirurgicale afin d’éviter perte auditive et inflammations. Après le diagnostic et le premier examen, c’est le ou la spécialiste en chirurgie de l’oreille qui prend le relais. Les structures osseuses sont éliminées par fraisage sous anesthésie générale. Dans certaines circonstances, cela peut entraîner des acouphènes car le bruit de la fraise pénètre jusque dans l’oreille interne. Des cicatrices peuvent aussi se former dans le conduit auditif. Il est également possible que les exostoses se reforment. Aussi, mieux vaut prévenir que guérir! 

Comment éviter l’oreille du surfeur? 

Ce type de pathologie, relativement grave, peut facilement être évité avec des mesures adaptées. Il n’y a donc aucune raison de renoncer aux sports aquatiques. Savoir ce qu’est l’oreille du surfeur est une première étape essentielle de la prévention. Les surfeuses et surfeurs peuvent s’adonner sans crainte à leur hobby en s’équipant d’une cagoule en néoprène et d’une protection adaptée pour les oreilles. Ainsi, l’eau ne pénètre pas dans l’oreille – dans ce cas, il est bien sûr recommandé d’utiliser une protection auditive spécialement adaptée aux sports aquatiques. Ce n’est pas pour rien qu’il existe des otoplastiques dans les matériaux les plus divers qui peuvent remplir cet objectif. Si de l’eau réussit néanmoins à pénétrer dans les oreilles, il convient de bien les sécher. Les cotons-tiges sont ici contre-indiqués, car ils peuvent causer des lésions. L’on conseille à la place de de secouer délicatement la tête au-dessus d’une serviette. Si cela ne suffit pas, se tourner vers son ORL. 

C’est l’heure du grand bain? 

Il n’y a pas que les environnements bruyants qui nécessitent des protections auditives. Pour les sports aquatiques aussi, on recommande des modèles adaptés. Nous vous conseillons et vous accompagnons dans le cadre d’un entretien sans engagement. 

Prendre rendez-vous

Cela pourrait également vous intéresser

Entendre

Vivre sa vie avec
la vitalité auditive

Les bons moments de la vie méritent toute notre attention. Et c’est particulièrement vrai lorsque l’audition devient plus compliquée. Il est donc d’autant plus important de réagir correctement.

En savoir plus

Entendre

Trouvons la
vitalité auditive

La vitalité auditive se manifeste dans de nombreux aspects de notre vie: notre réussite professionnelle, de bonnes conversations et tous les moments passés avec notre famille et nos proches, qui valent la peine d’être entendus.

En savoir plus